Droit bancaire

Particulier ou professionnel le besoin de financement est important.

Un crédit immobilier, ou à la consommation pour le particulier est souvent inévitable pour l’acquisition du logement de la famille, les meubles, la voiture ou bien encore les études des enfants.

Classiquement, un établissement de crédit demandera une garantie, qui se traduit pour le particulier par l’hypothèque de la maison familiale ou bien une caution.

Un besoin de trésorerie pour se lancer, un crédit bail pour le copieur ou le véhicule de la société est courant pour les sociétés, artisans, commerçants qui se lancent. Ce financement est bien souvent conditionné à la souscription par le dirigeant d’un acte de cautionnement.

Ainsi, l’établissement financier viendra chercher le dirigeant sur ses deniers personnels, son domicile en cas de non remboursement du crédit.

Parfois, tout ne se passe pas comme prévu et les échéances sont de plus en plus difficile à rembourser, jusqu’au jour où il n’est plus possible d’honorer les échéances.

Commencent alors les relances amiables, les appels des sociétés de recouvrement, les mises en demeures des huissiers, la déchéance du terme, les pénalités et intérêts de retard.

Le cabinet vous assiste et vous conseille quel que soit le type de crédit et la garantie financière que vous avez souscrit afin d’éviter, dans la mesure du possible, la saisie immobilière de votre résidence, le dossier de surendettement ou la liquidation judiciaire.